Une nouvelle désignation pour les participants certifiés en éthique et conformité (CEC)
22 June 2022
Une nouvelle désignation pour les participants certifiés en éthique et conformité (CEC)

Tous les participants de la certification en éthique et conformité ayant suivi l’entièreté des jours de formation et réussi l’examen final obtiennent dorénavant la désignation CEC, approuvée par l’Office de la propriété intellectuelle du Canada.

Ils peuvent dès lors inscrire ces lettres à côté de leur signature professionnelle ainsi que sur leur profil en ligne, pour démontrer qu’ils sont maintenant en mesure :

  • De mettre en place et de gérer un programme de conformité dans leur organisation
  • D’y favoriser la transmission de la culture éthique
  • D’intervenir face à des problèmes éthiques en apportant des solutions concrètes
  • De conseiller ses membres afin d’y éradiquer la fraude, la corruption, la discrimination et le harcèlement en entreprise

Ce gage de qualité et de savoir-faire est reconnu dans l’ensemble du Canada et réservé aux personnes certifiées du programme développé par l’École des dirigeantes et dirigeants HEC Montréal.

L’importance de l’éthique

La certification en éthique et conformité de l’École des dirigeantes et dirigeants HEC Montréal a vu le jour en 2019 grâce à l’initiative de Ginette Depelteau et Simon Denault, deux anciens collègues à la CDPQ.

À cette époque, au Québec, il n’y avait aucune formation fournissant des outils aux dirigeants afin de mieux gérer les questions d’éthique et de conformité dans leurs organisations, des enjeux qui sont maintenant primordiaux.

L’École des dirigeantes et dirigeants HEC Montréal a développé, en collaboration avec 2 membres fondateurs, CDPQ et Hydro-Québec, le premier et seul programme au Québec valorisant les meilleures pratiques dans ces domaines. Emmanuel Lulin, ancien directeur général de l’éthique à L’Oréal, en a été alors nommé le parrain.

Le codirecteur pédagogique du programme, Stéphane Rousseau, souligne : « Les participants peuvent transposer les connaissances et compétences acquises dans leur organisation. La certification leur fournit les grilles d’analyse et les repères pour y mettre en place et y faire vivre un protocole d’éthique et de conformité. Ce faisant, elle soutient le développement de ces personnes qui doivent faire face à des attentes de plus en plus élevées pour une conduite responsable. »

Une certification de haut niveau

Notons que le cabinet d’avocats Osler, KPMG et Mouvement Desjardins sont également partenaires du programme au cours duquel les participants :

  • Approfondissent leurs connaissances sur l’éthique et la conformité, notamment en ce qui concerne la prise de décisions, la culture organisationnelle, le cadre réglementaire et le processus d’appel d’offres
  • Découvrent des outils qu’il leur est possible d’implanter par la suite dans leur organisation
  • Ont la chance d’accroître leur réseau de contacts

Des échanges sur les meilleures pratiques ont également lieu au cours d’ateliers-discussions, de tables rondes avec les spécialistes du domaine et de dîners-conférences. Les enjeux entourant la fraude, la corruption, la cybersécurité, la protection des données personnelles, la discrimination et le harcèlement y sont entre autres explorés.

« Aujourd’hui, rien n’est noir ou blanc, tout est gris, conclut Ginette Depelteau. Il faut toujours être proactif et prêt à gérer une crise lorsqu’elle survient. Grâce à la formation, les personnes certifiées gagnent en confiance pour répondre à ces enjeux. De plus, l’ajout de la désignation CEC démontre l’engagement sérieux, le professionnalisme ainsi que l’expertise unique de celles-ci en éthique, un atout important pour le milieu. »

 


➲ Vous souhaitez implanter des pratique exemplaires en éthique dans votre organisation, ne manquez pas la prochaine cohorte de la certification en éthique et conformité pour vous hisser parmi les meilleurs.

➲ Des questions? Prenez rendez-vous avec Joelle Zoghbi, chargée de programmes.